Publicités

Box 1 / Jouer ensemble

Jouer ensemble.

2 jours, 2 formes ludiques où Christophe Modica et Charlotte Benedittini invitaient le public à jouer avec eux.

Christophe Modica et Charlotte Benedittini ont élaboré une petite lutherie électronique.

De boîtes comme invitation à découvrir.

De boîtes interfaces.

Avec Christophe Modica, manipuler une boîte déclenchait et modulait le son.

Christophe proposait un microcosme de sons clairs et chaleureux.  Le public a joint, avec gourmandise, ces bidouilles aux siennes.

Charlotte Benedittini a tissé un délicat écheveau de larsens et de boucles de tables. Là, ouvrir pour découvrir, un monde de sons en boutons, faders,  micros de contact. Le tout agrémenté d’une touche rétro par l’usage de métronomes en lieu de boîtes à rythme.

Lors de ces sessions, le public a spontanément partagé les instruments, laissant place aux autres, connus ou inconnus, dans une ronde, où chacun, curieux de l’autre, a joué non seulement avec les instruments proposés et le musicien présent, mais encore avec les autres spectateurs.

Jouer ensemble.

S’est achevé par des sourires.

ImageImageImageImageImageImage

Par défaut

// box 1 / Marseille / 23-24 Janvier 2013

“Minuscule”?

Comme indiqué, ce micro-festival – à suivre de Madrid à Marseille en passant par Barcelona ou Montréal – cultive l’aparté. Il propose des séries de miniatures.

Un musicien improvise une courte pièce pour une assemblée réduite. Musicien et audience sont attablés en face l’un de l’autre. Chaque improvisation en solo est limitée à au plus trois auditeurs et dure entre 5 et 15 minutes. L’improvisation achevée, un nouveau groupe d’auditeurs s’assied, une nouvelle pièce commence.

“Box”?

Des boîtes sont disposées sur la table. Le public est invité à manipuler ces boîtes.

Parmi ces boîtes, certaines, quand elles sont ouvertes, émettent des sons. Si on les referme, ces sons cessent.

D’autres boites ouvertes découvrent un instrument, un objet sonore que le public est invité à manipuler.

Lors de cette version de Minuscule, l’enjeu pour le musicien est d’établir une interaction avec son public. Le musicien crée la combinaison de sons et d’instruments à disposition de son audience.

Le public joue avec le musicien par l’intermédiaire des boîtes et instruments. Que le musicien utilise des sons préenregistrés ou improvisés in-situ, il module l’émission des sons et donc l’interaction.

“Box” tente de créer un espace de découvertes et de connivences entre le musicien et son public.

Qui ?

Le choix de produire de la musique d’improvisation n’est pas neutre. Cette musique affirme la radicalité de son geste en assumant sa part de fragilité et d’indétermination. Parfois d’une facture  » bruitiste « , elle souhaite ses ruptures exploratrices. Et ainsi se conçoit comme espace de jeu et d’expérimentation. Toujours singulière. Chacun des musiciens, ici présents, vous proposera une expérience musicale hors-piste. 

>> Charlotte Benedittini 

Dompteuse de larsens hurlants et autres créatures jaillies de la boîte de Pandore

http://www.machinehybride.org/

>> Christophe Modica 

Artiste sonore et faiseur d’images, il s’intéresse notamment à ces moments infimes et intimes qui marquent un seuil d’où les formes émergent, en équilibre précaire.

+ http://www.cmodica.net/

 Agenda des concerts

Cette série de concerts aura lieu le Jeudi 23 Janvier et le Vendredi 24 Janvier.
Chaque soirée débutera à 18h30. Les enfants sont bienvenus.

Jeudi 23 Janvier Christophe Modica
Vendredi 24 Janvier Charlotte Benedittini

Attention : les places pour chaque mini-concert étant limitées, il est recommandé de réserver (envoi mail: leos.ator@gmail.com).

Où et comment ?

La Livery à Marseille accueille cette session.

4a, rue Duverger 
13002 Marseille
France

Pour assister à un mini-concert, il sera nécessaire de s’acquitter sur place de 3 Euros. Un rafraîchissement vous sera offert.

Par défaut